Accueil Décodfoot Archéofoot Coupes Championnats Foot Féminin Arbitrage Comprendre
Nous écrire Auteurs Mini Dico Mini Jeu Liens Plan de site Les Entrées - La Phrase

Les Origines du Football

Antiquité

En Italie, on joue l'HARPASTUM qui est un jeu de balle. Celle ci est de taille moyenne et dure qui ne permet pas le jeu au pied.

Période gauloise

En France, avant la conquête romaine, les druides jouaient un jeu de balle à l'occasion d'une pratique religieuse. Ce jeu portait le nom de SEAULT qui dans l'étymologie celtique signifie "Soleil".

12ième siècle
En France, le jeu druidique "SEAULT" s'étend en Bretagne puis en Normandie et Picardie. Son nom change souvent suivant les contrées où il est pratiqué. Bien souvent appelé SOULE. Ici on se heurte à la racine du mot SOULE suivant que l'on opte pour l'origine Latine ou Celtique. Pour son origine Latine, il y a également deux possibilités : soit "SEAUL" signifiant soleil comme dans le jeu celtique, soit "SOULES" signifiant "Sandales".
La soule est-elle d'origine romaine importée par Jules César dans sa conquête des gaules ou existait-elle déjà dans le milieu druidique ? Il faut opter pour la seconde solution, car le SEAULT existait déjà avant les invasions romaines. Les noms les plus couramment employés pour désigner la soule sont : CHOULE, CHOLLE mais aussi Savate, Melle et Barrette. La soule peut-être de différentes matières, boule de bois, vessie remplie d'air ou de son. Le but : les limites d'une place, d'un quartier, d'une paroisse. Les buts à atteindre sont très variés. La soule peut-être saisie, frappée du poing ou des pieds. En un mot : amener la soule en 1 point défini.

1314
En Angleterre le 13 avril.
Nicholas de FARNDONE, lord maire de Londres, fait une proclamation. "En raison des grands désordres causés dans la cité par des rageries, de grosses pelotes de pee……nous condamnons et interdisons au nom du roi, sous peine d'emprisonnement qu'a l'avenir ce jeu soit pratiqué dans la cité."


1319
En France : Philippe V dit le Long proscrit la soule par édit.


Moyen Age
En Angleterre : un jeu pratiqué, il ressemble fort à la soule. Il porte le nom de HURLING THE GOAL, KNAPPAN ou FOETH BALL.


1365
En Angleterre : Édouard III prescrit au shérif de la cité de Londres, " …est interdit sous peine d'emprisonnement de se mêler …. à des jeux de balle à la main ou aux pieds." C'est le FOTEH BALL qu'il veut interdire.


15ième Siècle
En France : Henri II (1547-1589) dispute lui-même une partie de soule contre des gentilshommes. Parmi ces gentilshommes RONSARD (le poète).


1458
En Angleterre : James II veut que le jeu de balle "soit abattu".


1497
Ces édits n'ont pas empêché le jeu de balle. Il l'est si peu que l'on retrouve dans les comptes du trésorier de James IV (fils de James II) " payé 2 shillings pour FUTE BALLES du roi".


1569
En Italie :
La soule "interdite" en France et en Angleterre trouve un nouvel espace avec l'apparition du GUICO DEL CALCIO (Jeu de coup de pied). Il y a introduction de la notion de But - le ballon ou la balle doit passer au-dessus des poteaux.


1660
En Italie puis en Angleterre.
En Angleterre : retour de Charles II.
En Italie : ses partisans qui s'étaient réfugiés en Italie regagnent l'Angleterre avec le Calcio.


1681
En Angleterre : Confirmation de la légitimation du Football, match opposant les domestiques du roi à ceux du comte d'Albemarie. Il est vrai qu'entre temps, on a délimiter un terrain et on a matérialisé les buts.


18ième siècle
En Angleterre : le jeu de balle devient un sport scolaire. Il est adopté par les élèves. Le football trouve un terrain propice à son développement. Plus de 10 jeux aux règles différentes existent à cette époque. Il est difficile d'organiser des rencontres.
Les pelouses des écoles forment les terrains et influencent sur le style de jeu. Les petites surfaces favorisent le jeu au pied et on autorise que les pieds. C'est la naissance du DRIBBLING GAME. Les grandes surfaces favorisent le jeu à l'ancienne, les chutes et plaquages ne présentant aucun danger. C'est le cas à RUGBY (Collège).


En France : la soule disparaît quasi totalement.
De nos jours, Elle est encore pratiquée dans certaines régions (notamment en Normandie et en Picardie avec le nom de Choule.)


1823
William Webb Ellis au cours d'une partie prend le ballon avec les mains pour le porter dans le but adverse. C'est au collège de RUGBY. Il invente le Rugby ou le football-rugby. La scission est faite, on jouera avec ou sans les mains.


1848
L'université de Cambridge établit ses règles. Elles sont encore communes au football et au rugby.


1849
A Eton - Angleterre.
L'usage des mains pour saisir le ballon ou un adversaire est interdit. C'est la naissance du DRIBBLING GAME futur football association.

1863
Le 26 octobre.
En Angleterre : Naissance du football moderne.
Les capitaines et représentants des clubs de Londres et sa région se réunissent à la taverne "FREE-MASON'S" où ils fondent la Football Association. Celle ci adopte les règles de Cambridge sans grandes modifications. Mais préfère le jeu aux pieds.
Retour Haut