Accueil Décodfoot Archéofoot Coupes Championnats Foot Féminin Arbitrage Comprendre
Nous écrire Auteurs Mini Dico Mini Jeu Liens Plan de site Les Entrées - La Phrase

Coupe du monde




Origines Ils ont gagné
Meilleur Buteur Palmarès
1930 - 1934 - 1938 - 1950 - 1954 - 1958 - 1962 - 1966 - 1970 - 1974 - 1978 - 1982 - 1986 - 1990 - 1994 - 1998 - 2002 - 2006















Origines



1904 Le 21 mai 1904.
Création de la FIFA, qui déjà à cette date décide qu'elle sera la seule organisation pouvant créer un tournoi mondial mis à part les jeux olympiques.
Pendant un temps la compétition était prévue pour 1905 mais l'idée est remise à plus tard.

1925
Comme suite à une conversation avec un diplomate uruguayen, Jules RIMET - Président de la FIFA - a la conviction que l'Uruguay accepterait l'organisation d'une coupe du monde si on lui demandait.

1926 Le 10 décembre lors d'un comité exécutif.
Création d'une commission d'étude sur le projet de création d'une coupe du monde. Cette Commission, composée de 5 membres, sera présidée par le Français Henri DELAUNAY.

1928 Le 26 mai au congrès d'Amsterdam.
Henri DELAUNAY, suivant les conclusions de la commission qu'il a dirigée, propose le texte suivant :
"Le congrès décide d'organiser en 1930 une compétition ouverte aux équipes de toutes les fédérations affiliées". Ce projet n'est pas accepté de suite, il est demandé à la commission de préparer un règlement plus concis. L'idée du projet est néanmoins acceptée par 23 voix contre 5.

1929 Le 17 mai au congrès de Barcelone.
Adoption du règlement de l'épreuve et des conditions financières de cette nouvelle compétition.
Six candidats pour l'organisation de cette 1ière coupe du monde. L'Uruguay est retenu après désiste-ment des autres candidats. Il est vrai que l'Uruguay par l'intermédiaire de M BOCCA VARELA a bien défendu sa candidature et présenté toutes les garanties financières - tout étant à la charge du pays organisateur.

Retour Haut

















Le palmarès



1930
Le 13 juillet en Uruguay début de 1ière coupe du monde.
Du 13.07 au 30.07.

13 équipes son engagées pour cette 1ière coupe. Ces 13 équipes sont réparties en 4 groupes.
Groupe 1 : 4 équipes dont la France.
Groupe 2 : 3 équipes.
Groupe 3 : 3 équipes.
Groupe 4 : 3 équipes.
Chaque groupe effectue un mini championnat sur un match. Un classement par points est établi dans chaque groupe. Les 1ier disputent les demi finales, le 1er du Groupe 1 contre le 1er du groupe 4 et le 1er du groupe 2 contre le 1er du groupe 3. Les vainqueurs se rencontrent en finale.
4 équipes européennes participent à cette coupe du monde : La France, la Belgique, la Yougoslavie et la Roumanie. La cause de cette défection est due en grande partie par la crise 1929 et du temps de trajet devant être effectué en bateau. Pour la France la traversée durera 15 jours du 21 juin au 5 juillet.
La France :
Elle terminera 3ième de son groupe avec 2 points. Elle a effectué le 1ier match de la coupe du monde contre le Mexique qu'elle a battu par 4 à 1. Le 1er but de cette coupe est marqué par la France à la 13ième minute de jeu par Lucien LAURENT.
Vainqueurs :
L'Uruguay bat l'Argentine par 4 à 2.

Nombre de buts
70 en 18 rencontres soit 3.89 par match.

La petite Histoire
La France effectue son second match de cette coupe du monde et malgré la blessure de son buteur Lucien Laurent (1er buteur de la coupe du monde) tient tête à l'Argentine. A la 80iéme minute, la France s'incline, un but à zéro pour l'Argentine. Il reste normalement 10 minutes à jouer mais l'arbitre après 4 minutes siffle la fin du match. Protestation des Français et envahissement du terrain. L'arbitre comprenant son erreur, ordonne la reprise du match bien que les joueurs soient ou sous la douche ou rhabillés. Qu'à cela ne tienne, le match reprend. La France s'inclinera néanmoins par 1 à 0.
Retour Haut





1934
En Italie du 27 mai au 10 juin.

32 équipes engagées.
L'Uruguay par représailles au peu de participants boycotte cette coupe. Elle fera de même en 1938.
Le régime fasciste de MUSOLINI voit le profit qu'il peut tirer de l'organisation de cette 2ième coupe du monde. MUSOLINI répond aux exigences financières de la FIFA et obtient l'organisation.
Le succès de cette seconde coupe est immédiat. La FIFA reçoit 32 engagements, 29 pays confirmeront et 3 se désisteront dont l'Uruguay. Un tour préliminaire est organisé pour ne recevoir que 16 équipes dans le tournoi final.
Cette compétition se déroulera par qualification sur un seul match. Il n'y a plus de système de groupe. Ce sont les Italiens qui imposent ce système. Il n'y aura donc que 8ième, 1/4, 1/2, et finale.
La prolongation est appliquée à la fin du temps réglementaire. En cas d'égalité, à l'issue de celle-ci, on rejoue le match le lendemain.
En quart de finale l'Italie a fait match nul contre l'Espagne 1 à 1.Que prévoyait le règlement ? On rejoue le lendemain.

La France :
Elle est éliminée en 8ième de finale par l'Autriche sur le score de 3 à 2 après prolongation. 1 à 1 à l'issue du temps réglementaire.

Vainqueurs :
L'Italie sur Tchécoslovaquie par 2 à 1 après prolongation. 1 à 1 à l'issue du temps réglementaire.

Nombre de buts :
70 en 17 matches soit 4.11 par match.

La petite Histoire
Une consigne devenue célèbre : Les Français doivent affronter l'Autriche. L'entraîneur de l'équipe de France, le Britannique Georges Kimpton, se méfiant du meneur de jeu Autrichien Mathias Sindelar, il en confie le marquage à Georges Verriest. Une seule consigne "s'il va aux toilettes, tu y vas aussi".......
Retour Haut





1938
En France du : 04 au 19 juin.

36 équipes engagées.
Cette 3ième édition se déroule pour la seconde fois consécutive en Europe. Le continent américain en est fâché. L'Uruguay et l'Argentine ne disputeront pas les éliminatoires. Les États Unis, le Mexique, la Bolivie et la Colombie feront de même. L'Angleterre de son côté boude toujours la coupe du Monde.
Le tour préliminaire est maintenu. Le tour préliminaire est maintenu comme la saison précédente (formule coupe).

La France :
Elle sera éliminée en 1/4 de finale par l'Italie par 3 à 1.

Vainqueurs :
L'Italie sur la Hongrie par 4 à 2.

Nombre de buts :
84 buts en 18 matches soit 4.66 buts par match.
La petite Histoire
Brésil - Tchécoslovaquie : Dur dur....
2 Brésiliens expulsés.
1 Tchèque expulsé.
2 Blessés chez les Brésiliens.
3 blessés chez les Tchèques.
En fin de match 7 joueurs de chaque côté.
Retour Haut





1939
La seconde guerre mondiale éclate.

Retour Haut





1946 Juillet.
Lors du congrès de la FIFA à Luxembourg.
On rebaptise la coupe du monde qui devient Coupe Jules RIMET.

Retour Haut





1950
Au Brésil du 24 juin au 16 juillet.

33 équipes engagées.
Le congrès du Luxembourg en juillet 46 a eu des difficultés à arrêter un règlement pour cette coupe Jules RIMET de 1950. Les nations européennes préconisent un système d'éliminatoire direct " à l'Anglaise", mais le Brésil s'y oppose. Il ne veut pas voir disparaître 8 équipes sur un seul match. Après bien des discussions, la formule retenue est la suivante : 16 équipes sont retenues, 4 groupes seront formés pour effectuer un mini championnat. Les 1ier de chaque groupe seront qualifiés pour une poule finale qui se déroulera sous forme de championnat sur un match.
Pas de finale pour cette coupe.
13 équipes pour cette coupe après les qualifications qui devaient faire sortir 16 équipes. Trois équipes sorties des qualifications se sont désistées.
4 groupes sont néanmoins formés. 1ier groupe : 4 équipes - 2ième groupe : 4 équipes - 3ième groupe : 3 équipes - 4ième groupe : 2 équipes.

La France :
Elle ne participera pas à cette coupe. Elle a été éliminée au tour de qualification par la Yougoslavie. La FIFA devant le forfait de 3 équipes fait appel à la France pour la phase finale. La Fédération rejette ce repêchage. Elle prétexte du rejet d'une requête formulée sur le programme des épreuves.
La réalité est tout autre, l'équipe de France est dans une très mauvaise passe après ses défaites face à l'Écosse et à la Belgique. Elle redoute une déroute.

Vainqueurs :
L'Uruguay remporte cette phase finale avec 5 points devant le Brésil 4 points, la Suède 2 points et l'Espagne 1 point.

Nombre de buts :
88 buts en 22 matches soit 4 buts par match.

Retour Haut





1954
En Suisse du 16 juin au 4 juillet.

38 équipes engagées.(Phase éliminatoire).
16 équipes pour la phase finale composent 4 groupes de 4 équipes. La bizarrerie de cette coupe est à l'intérieur de ces groupes, chaque équipe ne rencontre que 2 adversaires et non trois. De plus, on joue la prolongation en cas d'égalité. La formule est toujours celle du championnat. Les 2 premiers sont qualifiés pour les quarts de finale. On applique le système de la coupe jusque la finale et un match est organisé pour la 3ième place. Des matches de barrage sont organisés pour départager les ex æquo pouvant se qualifier.

La France :
Elle termine 3ième avec 2 points du groupe 1.

Vainqueurs :
La République Fédérale Allemande bat la Hongrie sur le score de 3 à 2

Nombre de buts :
140 buts en 26 matches soit 5.38 buts par match.

La petite Histoire
Hongrie - Corée du sud 9-0.
A chaque but les Coréens saluent les Hongrois en se prosternant devant eux... Retour Haut





1958
En Suède du 8 juin au 29 juin.

51 équipes engagées. (Phase éliminatoire).
16 équipes en phase finale.
4 groupes de 4 équipes sont composés. A l'intérieur de chaque groupe toutes les équipes se rencontrent sous la forme championnat sur un seul match. Il n'y a plus de prolongation en cas de match nul. Classement dans chaque groupe, les 2 premiers sont qualifiés pour les 1/4 de finale.
Les 1/4, 1/2 et finale se déroulent sous la formule coupe par élimination directe sur 1 seul match. Une rencontre est organisée pour la 3ième place entre les perdants de chaque demi-finale.

La France :
Elle est éliminée en demi-finale par le Brésil par 5 à 2.

Vainqueurs :
Le Brésil bat la Suède par 5 à 2.

Nombre de buts :
126 buts en 35 rencontres soit 3.60 buts par match.

La petite Histoire
Fêlure du péroné. Demie finale Brésil - France. Suite à un choc en première mi-temps avec le brésilien Vava, Jonquet se blesse. Il reviendra néanmoins en seconde période mais ne pourra tenir son rôle. Résultat de la radio : fêlure du péroné.
A cette époque le remplacement est interdit.
Retour Haut





1962
Au Chili du 30 mai au 17 juin.

56 équipes engagées. (Phase éliminatoire).
16 en phase finale. On conserve le principe de la coupe du monde 58.

La France :
Pas de participation. Elle a été éliminée dans un match d'appui contre la Bulgarie par 1 à 0. Les deux équipes ayant terminées à égalité dans la phase éliminatoire.

Vainqueurs :
Le Brésil bat la Tchécoslovaquie par 3 à 1.

Nombre de buts :
89 buts en 32 matches soit 2.78 buts par match.

Retour Haut





1966
En Angleterre du 11 au 30 juillet.

53 équipes engagées. (Phase éliminatoire). 16 équipes en phase finale.
Le principe de 1958 est conservé.
La France :
Elle termine 4ième du groupe 1 avec 1 point.
Vainqueurs :
L'Angleterre bat la RFA par 4 à 2 après prolongation. 2 à 2 à l'issue du temps réglementaire.

Nombre de buts :
89 buts en 32 matches soit 2.78 buts par match.

La petite Histoire
Premier mondial télévisé.
Retour Haut





1970
Au Mexique du 31 mai au 17 juin.

70 équipes engagées (Phase éliminatoire).16 équipes en phase finale. Toujours le principe de 58.

La France :
Pas de participation. Elle termine 2ième du groupe 5 en phase éliminatoire.

Vainqueurs :
Le Brésil bat l'Italie par 4 à 1.
Nombre de buts :
95 buts en 32 matches soit 2.96 buts par match.

La petite Histoire
"Ce but, je l'ai marqué, mais Banks l'a effacé". Déclaration du Roi Pelé. Sur un centre de Jaïrzinho, Pelé saute au dessus de la mêlée et frappe de la tête un ballon imparable. Gordon Banks - gardien Anglais - écarte néanmoins le ballon de ses buts.
Retour Haut





1974
En République Fédérale Allemande du 13 juin au 7 juillet.

95 équipes engagées. (Phase éliminatoire). 16 équipes en phase finale.
On change le système.
Si les 4 groupes de 4 équipes sont conservés et la qualification des 2 premiers maintenus. Il n'y a plus de 1/4, 1/2 finale. Avec les 8 équipes qualifiées, on forme 2 groupes de 4 équipes. A l'intérieur de ces groupes, c'est la formule championnat qui s'applique. les 1er se rencontrent en finale et les 2ième jouent le match de classement.

La France :
Elle n'a pas franchi le cap de la phase éliminatoire terminant 3ième du groupe 9.

Vainqueurs :
La RFA bat les Pays Bas par 2 à 1.

Nombre de buts :
97buts en 38 matches soit 2.55 buts par match.

La petite Histoire
La fin d'un record. Italie - Haïti. Le gardien Italien Dino Zoff, invaincu depuis 1143 minutes sous le maillot national, s'incline sur un but Haïtien. L'Italie remportera la rencontre par 3 à 1.
Retour Haut





1978
En Argentine du 1 au 25 juin.

97 équipes engagées. (Phase éliminatoire). 16 équipes en phase finale.
Le système de 1974 est conservé.
La controverse vient de la constitution des groupes. 4 têtes de séries sont désignées. Parmi elles l'Argentine, le choix est contestable, d'autres équipes méritaient cette place. Puis dans les groupes on évitera de placer ensemble les pays d'Amérique latine, on fera de même pour les plus fortes équipes européennes.

La France :
Elle termine 3ième du groupe 1.

Vainqueurs :
L'Argentine sur les Pays Bas par 3 à 1 après prolongation. 1 à 1 à l'issue du temps réglementaire.

Nombre de buts :
102 buts en 38 matches soit 2.68 buts par match.

La petite Histoire
On tire sur le maillot.
Match France - Hongrie. Les deux équipes se présentent avec le même maillot. Les français fautifs sont à la recherche de maillots. On retarde le match pendant que l'on cherche des maillots pour l'équipe de France. Les Français se présentent enfin avec des maillots rayés vert et blanc. La France l'emportera par 3 à 1 mais se souviendra de Mar del Plata.
Retour Haut





1982
En Espagne du 13 juin au 11 juillet.

109 équipes engagées. (Phase éliminatoire). 24 en phase finale.
Ces 24 équipes sont réparties en 6 groupes de 4 équipes. Chaque groupe joue suivant la formule championnat. Les 2 premières places de chaque groupe sont qualificatives pour le 2ième tour.
Le 2ième tour comprend donc 6X2 = 12 équipes qui sont divisées en 4 groupes de 3. Dans ces nouveaux groupes, on applique la formule championnat. Les 1er de chaque groupe participent à la demi-finale suivant la formule coupe. Enfin les vainqueurs des demi-finales s'affrontent en finale et les perdants jouent le match de classement.

La France :
Elle est éliminée en 1/2 finale par la RFA sur le score de 5 tirs au but à 4 à l'issue d'une prolongation qui se termine sur le score de 3 à 3. En match de classement, elle sera battue par la Pologne par 3 à 2.

Vainqueurs :
L'Italie bat la RFA par 3 à 1.

Nombre de buts :
146 buts en 52 matches soit 2.80 buts par match.

La petite Histoire
la colère d'Hidalgo.
Match France - Koweït. Alain Giresse inscrit un quatrième but pour la France. L'arbitre dans un premier temps accorde le but. La France mène 4 à 0. C'est alors que le cheikh Farid Al Ahmad al Sabah (Frère de l'émir du Koweït et Président de la fédération du Koweït) descend des tribunes , pénètre sur le terrain, palabre avec l'arbitre et fait changer la décision de l'arbitre. Le but n'est plus validé au grand dam de Michel Hidalgo (Sélectionneur de l'équipe de France). Le Cheikh sera blâmé pour sa conduite anti sportive. (Sic)....
Retour Haut





1986
Au Mexique du 31 mai au 29 juin.

118 équipes engagées. (Phase éliminatoire). 24 en phase finale.
Le système du 1er tour par groupe est conservé. On change la formule, on recrée des 1/8, 1/4, 1/2 et finale suivant la formule coupe.
Il faut 16 équipes pour les 8ième de finale, 12 équipes classées 1ère et 2ième sont qualifiées d'office, il manque 4 équipes, on prendra donc les meilleures 3ième.

La France :
Elle termine 3ième suite au match de classement contre la Belgique 4 à 2 après prolongation. Elle est éliminée par l'Allemagne en demi-finale sur le score de 2 à 0.

Vainqueurs :
L'Argentine sur la RFA par 3 à 2.

Nombre de buts :
132 en 52 matches soit 2.54 buts par match.
La petite Histoire
Le Record.
Match Uruguay - Ecosse.Le défenseur José Batista se voit sanctionné d'un carton rouge après 53 secondes de jeu pour une agression sur l'écossais Gordon Strachan. L'arbitre était le français Joël Quiniou.
Retour Haut





1990
En Italie du 8 juin au 8 juillet.

113 équipes engagées. (Phase éliminatoire). 24 équipes en phase finale.
Le système de 86 est conservé.

La France :
Elle ne participe pas. Elle n'a pas franchi la phase éliminatoire.

Vainqueurs :
La RFA bat l'Argentine par 1 à 0.

Nombre de buts :
115 buts en 52 matches soit 2.21 buts par match.

Retour Haut





1994
Aux États Unis du 18 juin au 17 juillet.

144 équipes engagées (Phase éliminatoire). 24 équipes en phase finale.
On conserve le même dispositif que 1990.

La France :
Elle a été éliminée en phase éliminatoire.

Vainqueurs :
Brésil bat Italie par 3 tirs au but à 2 à l'issue de la prolongation sur le score de 0 à 0.

Nombre de buts :
141 buts en 52 matches soit 2.71 buts pat match.

La petite Histoire
Match Cameroun - Russie.
Le russe Salenko marque cinq buts dans cette rencontre.
Retour Haut





1998
France du 10 juin au 12 juillet.

168 équipes engagées (Phase éliminatoire). 32 équipes en phase finale.
8 groupes de 4 équipes. Chaque groupe joue suivant la formule championnat. Les 2 premières places de chaque groupe sont qualificatives soit 2 x 8 = 16 équipes pour les 8ième de finale : la formule coupe est appliquée..
Vainqueurs :
France bat Brésil par 3 à 0.

Et 1 et 2 et 3 zéro
Le parcours de La France :

1er tour :
France – Afrique du Sud = 3.0
France – Arabie Saoudite = 4.0
France – Danemark = 2.1
1ère de Groupe C avec 9 points
1/8 de finale :
France – Paraguay = 1.0 après prolongation – but en Or.
1/4 de finale :
Italie – France = 0.0 la France est qualifiée aux tirs au but 4 à 3.
1/2 finale :
France – Croatie = 2.1
Finale :
France – Brésil = 3.0
Et 1 Zidane 27ième
et 2 Zidane 46ième
et 3 Petit 90ième
zéro.
Nombre de buts :
171 buts en 64 matches soit 2.67 buts pat match.

Zidane : et 1, et 2...... Retour Haut


2002
Corée du Sud et Japon (Coorganisateurs) du 31 Mai au 30 Juin.

168 équipes engagées (Phase éliminatoire). 32 équipes en phase finale.
8 groupes de 4 équipes. Chaque groupe joue suivant la formule championnat. Les 2 premières places de chaque groupe sont qualificatives soit 2 x 8 = 16 équipes pour les 8ième de finale : la formule coupe est appliquée..
Vainqueurs :
.

L'année de la désillusion.
Le parcours de La France :

1er tour :
France – Sénégal = 0.1
France – Uruguay = 0.0
France - Danemark = 2.0
4ième de Groupe A avec 1 points. Non qualifiée.

Vainqueurs :
Brésil bat Allemagne par 2 à 0 à l'issue du temps réglementaire.

Le vainqueur n'est plus qualifié "d'office" pour la coupe du monde suivante.

Nombre de buts :
161 buts en 64 matches soit 2.52 buts par match.

Retour Haut


2006
Allemagne du 9 juin au 9 Juillet.

168 équipes engagées (Phase éliminatoire). 32 équipes en phase finale.
8 groupes de 4 équipes. Chaque groupe joue suivant la formule championnat. Les 2 premières places de chaque groupe sont qualificatives soit 2 x 8 = 16 équipes pour les 8ième de finale : la formule coupe est appliquée.

Vainqueurs :
Italie bat France par 5 tirs au but à 3, à l'issue du de la prolongation 1/1 - 1/1 à l'issue du temps réglementaire.

Le vainqueur n'est plus qualifié "d'office" pour la coupe du monde suivante.

Nombre de buts : 147 buts en 64 matches soit 2.29 buts par match.


Retour Haut

















Ils ont gagné :


5 fois
Brésil 1958 – 1962 – 1970 – 1994 - 2002.

4 fois
Italie 1934 – 1938 – 1982 - 2006.

3 fois
Allemagne 1954 – 1974 – 1990.
2 fois
Argentine 1978 – 1986.
Uruguay 1930 – 1950.

1 fois
Angleterre 1966.
France 1998.



Retour Haut

















Meilleur buteur de la coupe du monde :



Meilleur buteur de la coupe du monde :
RONALDO LUIZ NAZARIO DE LIMA avec 15 buts.
4 en 1998 - 8 en 2002 et 3 en 2006.




Meilleur buteur sur une coupe du monde :
Just Fontaine, France, avec 13 buts en 1958


Le but le plus rapide de la coupe du monde :
Coupe du Monde 2002. Corée - Turquie : Match pour la 3ième et 4ième place: Hakan Sükür (Turquie) 12ième seconde.

Retour Haut

















Retour Haut