Machine à laver
Ce 10 est une machine à laver.
Se dit d'un milieu de terrain qui grâce à ses récupérations et interceptions permet une bonne relance avec des "ballons propres" (Comme lavés à la machine).



Main :
C'est pas un pied, c'est une main.
Joueur très adroit sur ses passes ou ses tirs, qui place le ballon au "millimètre", "là où il veut".


Main :
Avoir la main chaude.

Se dit généralement d'un gardien qui vient d'effectuer quelques arrêts et dont la forme parait certaine, qui se sent en confiance.


Maison :
Fermer la maison - la boutique.
On ferme la maison ou la boutique lorsque l'on gagne à la marque et que l'on veut conserver cet avantage. On pratique alors un jeu très défensif ne laissant généralement qu'un attaquant en pointe.. Les lignes étant regroupées en défense.
Jouer à la maison.
Jouer sur son terrain.
Arbitrage maison.
Arbitrage en faveur du club qui reçoit.
Il faut rassurer les joueurs cela n'existe pas, j'ai demandé à un arbitre.....
Sauver la maison (ou la baraque).
Se dit bien souvent pour un gardien de but qui par ses arrêts sauve son équipe de la défaite ou lui permet de conserver l'avantage qu'elle possède.
Par extension pour un joueur sur une action individuelle décisive.


Manchots :
Terme générique et plutôt péjoratif pour désigner les footballeurs.
Privés de l'usage de leurs bras dans le jeu.



Manger :

Manger la feuille de match.
Se dit à un joueur qui a raté plusieurs occasions dans un match privant son équipe de la victoire.
Se faire manger.
Soit au vu du match, sur un secteur précis du terrain, sur une action de jeu : être dominé par l'adversaire.
Manger l'espace.
Balle au pied, s'infiltrer dans un espace laissé libre par l'adversaire. D'où "mangeur d'espace..."



Manger la craie :

Jouer sur les ailes près de la ligne de touche.



Marcher sur le ballon :

Ne pas confondre avec mettre le pied sur le ballon. Marcher sur le ballon résulte d'une erreur d'appréciation de position de la balle, le joueur entraîné dans son action met le pied sur le ballon et se trouve déséquilibré, perdant ainsi le bénéfice de son action.




Marquage :

Effectuer une surveillance étroite d'un adversaire pour le gêner dans son action ou le neutraliser.
Contraire : Démarquage.
Marquage individuel :
Prendre un joueur adverse en charge et ne plus le lâcher.
Marquage en zone :
Chaque défenseur contrôle une partie précise du terrain et prend en charge tout joueur qui y pénètre.



Marque :

Ouvrir la marque - Revenir à la marque.
Ouvrir la marque :
Ouvrir le score, inscrire le premier but.
Revenir à la marque :
Revenir au score, égaliser.


Marquer :

Marquer un joueur.
S'occuper d'un joueur adverse. Voir - marquer à la culotte -. On dit aussi prendre un joueur au marquage.
Marquer un but :
Faire franchir au ballon la ligne à l'intérieur du but.


Maton :

Se dit d'un joueur capable de "verrouiller" une défense, de la rendre infranchissable. En référence au gardien de prison, en argot "Maton".



Mèche :

Allumer une mèche.
Frapper au but, tirer. On dit aussi allumer le gardien.



Ménage :

Faire le ménage.
Se débarrasser d'un manière plus ou moins licite ou brutale d'un adversaire.



Mercato :

l'époque ou le temps du mercato.
Mot d'origine italienne signifiant marché. Période durant laquelle la vente ou l'achat de joueurs est autorisée. On vend ou on achète comme au marché ou super marché suivant le montant des transactions.



Messe :
La messe est dite.
Tout espoir est perdu soit pour l'issue d'un match ou d'une qualification.



Mesures :
Prendre les mesures.
Tir cadré qui finit au fond des filets.



Mettre le pied :

Faire obstacle à l'adversaire sur une attaque parfois de façon brutale



Mettre le pied sur le ballon :
Ralentir le jeu, soit pour que l'équipe reprenne son souffle soit pour gagner du temps, pour que son équipe se replace.



Milieu :
Milieu de terrain. Le milieu de terrain soutient la défense et l'attaque, pose le jeu en proposant appuis et soutiens - Construit le jeu.



Mine :
Mettre une mine.
Tir puissant au but.



Montant (s) :
Montant gauche ou droit.
Poteau de but.



Montre :
Jouer la montre.
Gagner un maximum de temps soit faisant circuler le ballon sans vraiment faire action de jeu (on dit aussi geler le ballon). Ou prendre son temps lors des remises en jeu - Attention à l'arbitre.



Mordre :
Mordre dans la balle ou le ballon.
Jouer avec enthousiasme, conviction, en un mot en vouloir.



Mort subite :
Terme français du Golden goal (But en Or). Au cours de la prolongation, le premier des adversaires qui marque le but qui les départage, gagne le match.
2004
Le 28 Février

Fin de la mort subite. On revient à la prolongation et aux tirs au but.



Mouche :
Faire mouche.
Atteindre son but, pour le footballeur marquer un but.



Mouches :
Les mouches ont changé d'âne.
Le score s'est inversé.



Mouiller :
Mouiller le maillot.
Être présent sur toutes les actions, se donner à fond.
Transpirer à en marquer le maillot.



Mouchoir :
Jouer dans un mouchoir.
Dans un mouchoir, on joue petit, il y a trop de joueurs dans une surface de terrain réduite.



Mule :
Avoir une frappe de mule.
Avoir de la puissance dans son tir, sa frappe.



Mur :
Se heurter à un mur.
Ne pas pouvoir pénétrer une défense.
Ce gardien est un mur.
Gardien qui arrête tous les ballons, rien ne pénètre dans son but.
On dit aussi que le gardien est en état de grâce.

Faire un mur.

Faire un alignement de plusieurs joueurs sur une ligne pour gêner l'accès au but à l'adversaire. Le mur est placé par le gardien, il guide la disposition et la position de celui-ci, il indique également le nombre de joueurs qu'il souhaite. Le mur doit être situé à un minimum de 9,15 mètres du ballon. (Sauf si celui-ci pour respecter la règle devrait sortir du terrain - Cas du coup franc indirect dans la surface de réparation.



Musette :
Prendre une musette.
Perdre par un score important. On dit aussi prendre une casquette.
Mettre une musette.
Infliger à l'adversaire une défaite par un score important.